Lyon, entre hibernation et résignation.

Lyon, entre hibernation et résignation.

Par Jérémie Garcin

« Après plusieurs semaines d’absence, je reprends à nouveau la plume pour un coup de gueule, que voulez vous on ne se refait pas. J’ai la nette impression qu’après les agitations électorales de l’an passé et les manifestations du 11 janvier (voir billet du 13/01/15), Mirelingue la brumeuse s’est enfoncée dans une forme de torpeur, qui tient plus de la résignation que de la veille politique. »

Pour lire la suite : cliquez ici

Next Post:
Previous Post:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>