Et si demain Fillon ?

Et si demain Fillon ?

Par Erick Roux de Bézieux

« Je préfère les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent ». François Fillon fait sienne la pensée de Démosthène dans un livre au titre sous forme de verbe d’action :« Faire ». 312 pages et 25 chapitres d’un véritable plaidoyer pour la liberté qui démarre par une citation qui claque « La liberté est une rupture ». Fillon savait-il en la choisissant qu’elle était de François Mitterrand ? Après avoir rédigé les programmes de Chirac en 2002 puis de Nicolas Sarkozy en 2007, il se met à son compte. En ligne de mire : les primaires de 2016…

Pour lire la suite : cliquez ici 

Next Post:
Previous Post:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>