863 voix, et après ?

863 voix, et après ?

Par Erick Roux de Bézieux

« Le 12 novembre dernier, j’étais à Sochaux, au cœur de cette France historiquement industrielle. Pierre Moscovici venait de démissionner de sa fonction de député. Mon papier titrait « A Front renversé ». Le score du FN perçait déjà au comptoir du Café du Commerce.

3 mois plus tard, l’UMP est sèchement éliminée de cette partielle et la candidate FN titille celui du PS à 863 voix ! Et maintenant, on fait quoi ? »

Pour lire la suite : cliquez ici

Next Post:
Previous Post:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>